أسأل من أعدّ العيد .. وطوى الشهر الفقيد .. يمدكم بعمر مديد .. ويجعل حياتكم عيد سعيــد

Histoire

Une belle histoire …

L’association El Atlas est née dans les années troubles de l’Algérie, en 2005, grâce à l’initiative de beaucoup de nos compatriotes qui voulurent en finir avec leurs divergences qu’on pouvait observer jusqu’ici en Suisse. Heureusement, nous avions bénéficié de personnes rassembleuses qui avaient contre vents et marées poussé les gens à se réunir, à discuter et à essayer de construire quelque chose de bien pour les familles algériennes installées à Zurich en particulier et en Suisse Alémanique en général. Certaines de ces personnes très actives sont aujourd’hui même rentrées au pays, mais nous ont légué un précieux bien. Nous ne manquerons pas de remercier infiniment Mouloud, Djilali (tous deux déjà au pays), Mohamed et Ali (encore avec nous en Suisse) parmi bien d’autres naturellement.

Une fois le comité directeur, composé de Mohamed, Abdelghani, Abdelhamid, Ali et Rachid, mis en place, notre tâche était de sensibiliser le plus d’Algériens possible à l’existence de cette première association et de motiver nos frères à nous rejoindre. La sensibilisation s’est faite partout, dans les cafés, dans la rue, par la distribution de dépliants, lors des différentes votations. Le comité travaillait très dur pour obtenir un noyau de familles et de personnes pouvant former cette base associative. Nous n’oublierons jamais le formidable activisme de Mohamed, l’engagement de Ali et le travail de Abdelhamid, Abdelghani et Rachid. Au fur et à mesure que le noyau se formait, l’engagement prenait de plus en plus d’ampleur. D’autres frères nous ont rejoints pour diriger et aider à donner une grande dimension à cette nouvelle fleur qu’est El Atlas. Au fait, l’idée de l’appeler ainsi nous est venue très tôt sur la base de propositions comme Djurdjura, parmi d’autres.

Ainsi, nous passions beaucoup de temps à discuter, des soirées entières jusque tard dans la nuit chez Ali, Rachid, Abdelhamid, Noureddine, et Kamel pour trouver des idées et offrir quelque chose d’intéressant aux associés. C’est comme cela que nous avions décidé de faire les deux fêtes de l’Aid, la fête de l’anniversaire de l’association, la marche avec les enfants de l’association lors de la fête du Sechseläuten de Zurich, ainsi qu’un tournoi de football une fois par an, dirigé d’une main de maître par notre ami Dahmane, aidé de notre frère Bachir, sans oublier Idris (notre photographe). Il faut dire que pour nous les algériens établis ici en Suisse, c’était une première de se réunir en association, et bien que nous n’avions pas l’expérience requise, notre engagement et notre énergie positive a fortement comblé les lacunes d’expérience. C’était le bonheur total d’avoir mis en place El Atlas.

Parmi les activités, il faudra souligner la création de notre premier site internet grâce à notre frère et ami Noureddine, qui passait des heures et des heures, au détriment parfois des activités familiales pour nous offrir une belle vitrine. Et son organisation des cours d’informatique en faveur des femmes de l’association avec la collaboration de Kadidja (pour l’enseignement) dans la salle de notre ami Sid’Ahmed. Et la belle fête de l’anniversaire de l’association organisée à chaque fois de façon magistrale par notre frère Kamel à Bremgarten. Le comité directeur s’était alors bien renforcé, et un contact avec nos autorités algériennes à Berne et à Genève était établi. Son excellence, l’ambassadeur K. Houhou nous a rendu en personne une visite à Zurich et nous pouvions lui montrer des photos de nos activités et de parler avec lui de tout ce que nous envisagions de faire, en particulier des cours de langue arabe. Nous avions aussi revendiqué le droit à nous faire établir certains documents à Zurich, pour éviter le va-et-vient entre Genève et Zurich. Pour ce qui est de l’établissement des documents, c’est maintenant chose faite et nous remercions nos autorités de nous avoir facilité ces choses-là. Pour ce qui est de la langue arabe, une petite école a été créée de façon privée par certains de nos associés et dirigée par Djamel.

Les femmes de l’association ne sont pas restées à l’écart, puisque sous la houlette de Mme Désirée Bouharat en collaboration avec Mme Kermi des activités culturelles (dessins, bricolage etc.) avec les enfants de l’association ont été mises en place. Aussi les jolies danses algériennes préparées avec soin par Mme Kermi et Mme Harchouche avec les fillettes habillées des tenues traditionnelles algériennes sont un vrai délice à voir. Aussi nos fêtes, depuis le début ont été l’occasion de nous retrouver, de retrouver cette chaleur algérienne, qui nous manque tant ici en Suisse dans notre vie quotidienne. A chaque fois, c’était des fêtes réussies. Et nos associés trouvaient là un petit coin du pays surtout lors des fêtes de l’Aid, à tel point que les enfants demandaient à leurs parents quand c’était la fête de l’Aid, en parlant des fêtes de l’association.

Il faut également souligner de façon très forte l’engagement et la générosité de notre ami Ali, notre boulanger de Birr, pour la fourniture de bon pains et de gâteaux lors des fêtes et également celui de Nouar, de Akila avec le soutien de Kader (notre trésorier des fêtes).

Bien malheureusement, au cours de cette vie associative, nous avons aussi connu de tristes périodes par la perte de notre ami Abderrahmane Bouharat et notre cher Amine fils de notre frère Abdelhamid. Allah Yarhamhoum. Mais grâce à l’association les familles touchées n’étaient pas restées seules. Un grand élan de solidarité s’était vite formé. Et là on mesurait encore plus l’importance d’El Atlas.

Le comité actuel composé de Samir, Abdelhamid, Reda et Nouar a réussi à maintenir le cap de l’association en organisant les fêtes traditionnelles de l’association et à créer un deuxième site internet. Nous les remercions infiniment.

Nous tenons à remercier également tous nos frères et amis, cités ou non, qui ont cru à ce projet et qui de loin ou de près ont aidé à réaliser cette formidable association, que l’on espère vivra aussi longtemps que possible.

LINKS


Dzfoot
Consulat Algerie
Dz zik
Dz musique
Acte 12S: pour les ressortissants
AlgerieInfo & Algeria News
Ambassade à Berne
Consulat à  Genève
L'Algerie sur Wikipedia
Parking Park & Trip de Blotzheim : Aèroport Bale-Mulhouse-Fribourg
patrimoine culturel algerien